FeLV ou Leucose Féline

Publié le par Oeuvre Collective

VIRUS DE LA LEUCÉMIE FÉLINE (FELV OU LEUCOSE) :

virus leucémogène félin (rétrovirus) provoquant une immunodépression


La Leucose représente un grand danger pour nos compagnons félins. Il s'agit d'une maladie virale contagieuse et mortelle dénommée abusivement "SIDA du chat" qui se développe dans la moelle osseuse. En fait, si elle est bien due à un virus (FeLV) de la même famille que celui du SIDA (un rétrovirus), elle s'apparente plus à une leucémie d'origine virale qu'à un déficit du système immunitaire. A la différence du SIDA, le chat peut contracter la Leucose par toutes les voies naturelles : sang, voie sexuelle, mais aussi salive, larmes, urines ... Une fois contaminé, l'animal peut être séropositif et contagieux pour ses congénères , sans être malade, pendant des mois, voire des années. Malgré de récents progrès dans le traitement de ces maladies, lorsque les symptômes commencent à apparaître, il est souvent trop tard pour sauver le chat. La maladie peut prendre deux formes :

- tumorale : lymphosarcomes ou tumeurs hématopoïétiques.
- non tumorale : atteint le système immunitaire en le détruisant progressivement, diminution des globules rouges et blancs, insuffisance rénale chronique, le chat attrapant alors toutes sortes de maladies: avortement, infections oculaires, PIF (forme sèche), abcès, ulcères buccaux, diarrhée.

Une fois déclarée, la maladie est inexorablement mortelle en quelques mois.

*Réceptivité: chaton +++, puis baisse à partir de 4 mois, risques réaugmentent vers 7 -8 ans. Risques plus important selon le mode de vie (male non castré, chat errant...)
La leucose est un vice rédhibitoire.


SYMPTÔMES

Il n'y a pas de symptomes au début. Les 1er symptômes du felv apparaissent dans la zone oro-nasale et des sécretions virulentes, puis le virus gagne la moelle osseuse. L'animal présente une baisse d'immunité avec toute une série d'infections secondaires et il faut donc la suspecter lorsqu'un chat fait des maladies diverses à répétition... Ressemble au SIDA chez l'homme par l'immunodéficience provoquée mais ce n'est pas la même souche virale. C'est une maladie grave !! Le diagnostic posé lors de l'examen clinique peut être confirmé par une prise de sang (test seul pas certain à 100 % s'il n'est pas refait quelques mois plus tard). Le Felv a des propriété cancérigènes
Au final:

40% des chats vont secreter des anticorps +++ => pas d'atteinte mésullaire au final, animaux sans symptomes et résistants à une nouvelle infection.
30% des chats: virémie transitoire (virus dans le sang de manière transitoire). Ils seront résistants à une nouvelle infection
30% : virémie persistante et vont développer des maladies liées au FElV en 3 à 36 mois (à partir de l'infection par le virus).
Certains chats pourront etre inféctés "latents": asymptomatiques mais ils conservent le virus qui pourra se réveiller (stress, cortico..)

Lorsque la maladie se déclare, les symptômes sont divers et récidivants malgrè le traitement (infections virales, bactériennes, tumeurs), la mort intervient à plus ou moins longue échéance.


Les symptômes de cette maladie ne sont pas nécessairement évidents, à moins qu’une fièvre se déclare, qu’il y ait une perte de poids, dépression, changement dans l’apparence des selles et vomissements, une anémie, l'apparition de ganglions, maladies chroniques ou récidivantes et tumeurs... etc



TRANSMISSION

C'est une maladie contagieuse elle se transmet par léchage amical, coup de griffe ou croc, par l'urine, les excréments et par les autres sécrétions (sexuelles, salivaires, larmes ou sang d'un chat infecté), partage des bols d’eau et de nourriture la mère peut la donner à ses chatons durant la gestation ou par le lait. Se transmet entre chats



TRAITEMENT

*Diagnostique: kit ELISA.Un chat positif peut devenir négatif (virémie transitoire) il faut donc refaire un test 3 mois après.

Le diagnostic de certitude est possible par un test sanguin trés fiable. Actuellement environ 10% des chats apparemment sains (jusqu'à 30% chez les vagabonds) sont porteurs d'au moins un des deux virus et contagieux pour les autres chats par la salive, les urines, les larmes, le lait pour le FeLV; le FIV ne se transmettrait que par morsure.
Il n’y a pas de remède pouvant guérir cette maladie. On ne peut que prolonger la vie du chat dans les meilleures conditions possibles, alléger ses souffrances et éviter la contamination des autres chats. Les traitements sont symptomatiques: corticos à forte dose (transitoirement), chimio si lymphosarcome (4 à 7 mois de survie en plus).

PREVENTION
La vaccination, la stérilisation restent la meilleure arme pour lutter contre cette maladie. Avec on protège efficacement son animal.

Maladies liées au FelV:

* bactériennes:maladies opportunistes,chroniques, récidivantes (gingivites, stomatites,cystites, entérites, pneumonies, pyodermites)
* maladies virales: PIF, coryzas sévères
* maladies parasitaires: Hémobartonellose, toxoplasmose
* syndromes dégénératifs:anémie, panleucopénie chronique , atrophie du thymus chez le jeune
*maladies tumorales:lymphosarcomes, leucémies...
*Autres affections: troubles de la repro, glomérulonéphrites, polyarthrites, uvéites sévères.

En conclusion, seule la prévention est efficace. Elle passe par la vassination contre le FeLV dès que possible (à partir de la 9è semaine après la naissanve: deux injections après la premièrepuis in rappelle annuel), la limitation des contacts (castration, ovariectomie), le dépistage chez les nouveaux venus dans la maison et les chats à risque.


Lien en français:

Leucose Virbac
Leucose feline par le CNRS
Liens en anglais
Feline Leukemia Virus FeLV
Feline Immunodeficiency Virus FIV


Sources:

Claire, élève vétérinaire

Publié dans Maladies Chats

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Malou 12/04/2015 10:50

Le SIDA du chat c'est le FIV, pas le FeLV !!!!!!