Dysplasie de la hanche

Publié le par Oeuvre Collective

La dysplasie de la hanche

La dysplasie est une anomalie du développement d'un tissu, de cellules ou d'un organe, survenue avant ou après la naissance. La dysplasie de la hanche (DH) ou dysplasie coxo-fémorale n’est pas une maladie, mais une prédisposition héréditaire .Les chiens souffrant de DH présentent plus de risques que les autres de développer avant l’âge de 6 ans, de l’arthrose.

Ce dysfonctionnement est réversible s'il est parvenu après la naissance. Si vous souhaitez adopter un chiot, ses parents doivent être exempt de dysplasie

La dysplasie de la hanche, une malformation

La dysplasie de la hanche est un mauvais fonctionnement de l'articulation de la hanche, dite articulation coxo-fémorale, ce qui entraîne des modifications de forme et de volume qui troublent le fonctionnement de la hanche.
La
tête du fémur s'imbrique dans la cavité glénoïde du bassin. Deux éléments forment l'articulation de la hanche, au niveau de la tête du fémur il y a une "boule" qui s'emboîte dans le bassin. Elle tient grâce au ligament de la tête et aux muscles fessiers. Lorsque l'articulation coxo-fémorale estdysplasique, il existe un relâchement excessive du ligament ce qui entraîne la tête à bouger anormalement dans sa cavité. Ce dysfonctionnement
va favoriser l’arthrose, la formation d’exostose, la douleur et la boiterie.La prédisposition héréditaire de la DH est transmise par plusieurs gènes qui ne sont pas encore tous identifiés.

La dysplasie de la hanche, le dépistage 

Afin de savoir si son chien est exempt de dysplasie ou au contraire s'il y a une présence de cette anomalie, il est nécessaire de lui faire passer une radiographie où il sera probablement anesthésié complètement afin d'obtenir une relaxation musculaire complète.La radiographie doit être d’excellente qualité et la position du chien sur la table de radiographie doit correspondre à des prescriptions très strictes.Le dépistage commence dés 5 mois et, si il a été fait pendant sa première année, il doit être renouvelé à l'âge de 1 an. Cette radiographie est à faire impérativement à l'âge de 1 an. Le vétérinaire utilise un appareil appelé coxomètre pour mesurer l'angle articulaire et ainsi calculer le degré de gravité. En Belgique, l’analyse précise des clichés est effectuée par une commission spéciale indépendante, constituée de vétérinaires radiologues.

Les différentes classes de la dysplasie de la hanche :

Les classes de DH vont de A à E. A étant la meilleure des catégories, E la plus mauvaise.Ce sont les cinq catégories prévues par la nomenclature internationale

Pour l’obtention des pedigrees, les races prédisposées doivent être soumises à un examen radiographique, seuls les individus des classes A et B peuvent reproduire. Dans le cas où les deux articulations coxo-fémorales du chien sont dysplasiques, la plus affectée des deux est interprétée :

A: Aucun signe de dyplasie
B: Stade intermédiaire, hanche preseque normale
C: Dysplasie légère, articulations médiocres
D: Dysplasie moyenne, articulations imparfaite, arthose débutante

E:
Dysplasie sévère , articulations très imparfaite, arthose importante

La dysplasie de la hanche, les symptômes

Les premiers symptômes de la dysplasie de la hanche ne sont pas faciles à détecter. Les premières douleurs que peut ressentir le chien se situent entre 6 et 8 mois. Des comportements significatifs peuvent faire penser à cette maladie comme la boiterie récurrente d'une patte arrière après un repos ou quand il fait froid, une douleur anormale lorsque vous touchez l'articulation ou des difficultés à se lever. Certains chiens présentent aussi dès la naissance une démarche anormale.

La dysplasie de la hanche, une maladie héréditaire 

Rarement, la transmission de cette maladie est héréditaire dans 3% des cas, cette maladie est congénitale. Il n'est pas impossible qu'elle survienne à la suite d'efforts trop importants pendant la croissance. Une mauvaise alimentation, qui débouche sur une augmentation de poids, peut également favoriser le développement de la dysplasie de la hanche.

La dysplasie de la hanche, le traitement

Dans les cas d'une dysplasie de la hanche non trop sévère, le traitement sera à base d'antalgique et d'anti-inflammatoire.

En revanche dans les cas les plus extrêmes, une opération chirurgicale n'est pas à écarter en fonction de l’âge du chien, de son poids . Elle consistera à mettre une prothèse de hanche, il existe d'autres types opérations. Pour lutter contre l'arthrose, il existe de nombreux traitements dits chondro-protecteurs sous forme d'injections et de comprimés que vous trouverez chez votre vétérinaire


Source:
http://veterinairehenin.skynetblogs.be/post/3979494/la-dysplasie-de-la-hanche-chez-le-chien
http://www.legoldenretriever.net/sante/dysplasie.html

Publié dans Maladies

Commenter cet article