La stérilisation chez le chat

Publié le par Oeuvre Collective

La stérilisation des animaux de compagnie est souvent sujette à discussion ; Beaucoup de propriétaires et particulièrement des chats mâles ne perçoivent pas l’intérêt médical et comportemental de la stérilisation, considérant la castration comme une mutilation qui va rendre l’animal malheureux. Les propriétaires ont trop tendance à identifier leur chat à une personne et à leur attribuer des pensées et sentiments humains. Un chat est un animal qui réagit en tant qu’animal et ne ressent pas du tout les choses et les événements comme nous. Un chat est en grande partie guidé par ses hormones .

Ce dossier traite du comportement du chat non stérilisé,(mâle et femelle) des risques médicaux majeurs à la non stérilisation, de la pilule, des avantages de la stérilisation et de ses petits inconvénients ainsi que des idées reçues à ce sujet et enfin à la stérilisation chirurgicale.

CHIFFRES A MEDITER


Chez les chats 1+1 = 6 et cela deux fois par an.
Un couple de chats peut donner le jour jusqu'à 12 chatons par an ( soit 6 couples),
après deux années : 6 x 12 = 72 chats (36 couples),
après trois années : 36 x 12 = 432 chats (216 couples) ,
après quatre années : 216 x 12 = 2.592 chats (1296 couples)
après cinq années : 1296 x 12 = 15.552 chats ! etc.

Chaque année, des milliers de chats et chatons sont euthanasiés parce que la population féline dépasse de loin de nombre de foyers d’accueil. En remettant, au printemps, les chatons dans les associations, il est donc faux de penser qu’ils trouveront une famille d’accueil. La majorité de ces chatons de + ou – deux mois, seront euthanasiés.
Si on n’envisage pas de faire participer son chat à des expositions félines, il faut donc penser à la stérilisation.


COMPORTEMENT DU MALE NON STERILISE

Le chaton devient pubère vers l’âge de 6 à 7 mois. Le chat étant un animal territorial, sa puberté se traduit par :

- le marquage urinaire : le chat délimite son territoire par des jets d’urine qui laissent une odeur épouvantable difficile à disparaître . Pour marquer son territoire, le mâle se place devant le support choisi, se retourne, lève la queue et envoie un jet d’urine. Si le chat peut sortir il marquera le portail, les arbres, la façade de la maison. Si le chat est d’intérieur, il marquera sur les meubles, les canapés, les angles de mur, les rideaux etc…. Une fois le territoire marqué, le chat entretien son marquage en retournant régulièrement uriner aux mêmes endroits.
- Griffades sur mobilier : le marquage peut s’accompagner également de griffades sur le mobilier
Ces types de marquage plus fréquents chez les mâles peuvent également se produire avec des femelles non stérilisées.
- Les sorties et les fugues : les chats ou chattes non stérilisés passent beaucoup de temps à l’extérieur pour trouver à s’accoupler. Les mâles se battent avec leurs congénères et ne reviennent que pour manger et se reposer. Lorsqu’une chatte est en chaleur, un chat est capable de parcourir plusieurs kilomètres pour la trouver. Il pourra donc partir pendant plusieurs jours et rentrer au mieux blessé, épuisé, amaigri. Les accidents de la route et leurs désastreuses conséquences guettent les chats en fugue.
- Les bagarres : Le chat entier est bagarreur. Il veille jalousement sur son territoire et attaque tous les chats étrangers. Lors des périodes de reproduction, les mâles se battent pour les femelles. Ces bagarres occasionnent de graves blessures, morsures et griffures au niveau de la tête et des membres, blessures évoluant vers des abcès nécessitant une consultation vétérinaire et un traitement par antibiotique. Des lésions aux yeux sont également fréquentes. Le chat non castré a bien souvent les oreilles lacérées et un corps couvert de cicatrices.
- Les miaulements : Chat et chatte non stérilisés sont extrêmement bruyants. Les vocalises de l’un et de l’autre vous laisseront de grands souvenirs de nuits blanches.
- Le voisinage : dans les campagnes, les désagréments des chats mâles non castrés, poussent hélas encore les voisins à les tuer par balle ou par empoisonnement.
- Chat d’intérieur : Si votre chat ne sort pas, sa vie d’intérieur n’est incompatible avec une vie sexuelle. Il souffrira de ne pouvoir sortir. Le chat sera distant, moins câlin, agressif même avec vous. Il marquera votre intérieur de jets d’urine et de griffades.
- Espérance de vie : elle est beaucoup plus courte chez les chats entiers

COMPORTEMENT DE LA FEMELLE NON STERILISEE

La petite chatte peut être pubère dès l’âge de 5 mois. Les premières chaleurs passent souvent inaperçues et si la chatte a accès à l’extérieur, il sera difficile d’éviter les gestations. Les chaleurs débutent au début du printemps pour finir en fin d’été. Vous allez rapidement vous retrouvez avec une famille nombreuse. Ceci sans compter qu’une grossesse chez une chatte très jeune, peut causer des problèmes de santé tant à la chatte qu’aux petits avec une mise bas difficile. Trop de propriétaires non prévoyants tuent les chatons à la naissance pour n’avoir pas pensé ou voulu faire stériliser leur chatte.


- Miaulements : les chattes non stérilisées vocalisent principalement la nuit.
- Fugues : Elles durent plusieurs jours et la chatte rentre bien souvent blessée, pleine de puces, épuisée et enceinte. Comme les chats, elles risquent la malveillance des voisins, les morsures de chiens, les accidents de la route.

LES RISQUES MEDICAUX MAJEURS


En raison des bagarres, les abcès sont fréquents sur la tête et les membres . Les chats ou chattes reviennent parfois avec les yeux griffés ou crevés. Mais le risque majeur reste la leucose (Fiv et FeLv) maladies incurables et mortelles qui s’attrapent par contacts entre chats.

LA PILULE


La contraception médicale (pilule à injection) ne représente pas une bonne méthode de contraception si la chatte n’est pas destinée à avoir des petits. Les hormones contraceptives agissent sur les chaleurs en les supprimant mais n’ont pas d’actions sur les différents problèmes hormonaux liés à la présence des ovaires. Les dérèglements hormonaux ou la sécrétion permanente d’hormones sexuelles, peuvent provoquer de très graves maladies. Les chattes sous pilule, même quelques mois, sont sujettes fréquemment à des métrites (infection de l’utérus), des tumeurs et kystes ovariens ainsi que des tumeurs mammaires, tumeurs très souvent cancéreuses.


EN QUOI CONSISTE LA STERILISATION ?


- Chez le mâle elle est appelée castration . Elle consiste en l’ablation des testicules
- Chez la femelle elle est appelée ovariectomie chez la femelle, elle consiste en l’ablation des ovaires
- Age recommandé : La stérilisation est recommandée à partir de l’âge de 6 mois. Il est conseillé de prendre contact avec son vétérinaire pour connaître son avis sur la question. Certains conseillent une stérilisation précoce (3 mois) et d’autres plus tardives (8 mois).
Les chats et chattes peuvent être stérilisées même à l’âge adulte. Le vétérinaire vérifiera qu’il n’y a pas de contre-indication médicale à l’anesthésie.
- Intervention : Le chat ou la chatte sera conduit à jeûn chez le vétérinaire qui interviendra sous anesthésie générale. Le chat rentrera chez lui le soir même.

INCONVENIENTS DE LA STERILISATION


- Le surpoids : Le chat ou la chatte stérilisée est sujet à l’embonpoint. Ses besoins énergétiques sont plus faibles et il est moins actif. La prise de poids peut intervenir deux à trois mois après la stérilisation. Il conviendra de restreindre l’apport en calories en lui donnant une nourriture adaptée. Votre vétérinaire sera votre meilleur conseiller en matière d’alimentation. Rappelons que l’obésité du chat conduit aux problèmes articulaires, cardiaques, au diabète.
- Les problèmes urinaires : Les mâles castrés sont plus souvent sujets aux affections urinaires dûes aux calculs. Si votre chat présente des troubles en urinant (douleurs, saignements ou difficultés à uriner), il faut aller consulter un vétérinaire qui pourra prescrire un régime alimentaire équilibré en minéraux en fonction de la pathologie.

IDEES RECUES


Contrairement à une idée reçue, la stérilisation ne provoque pas de retard de croissance. Aux Etats-Unis, les chatons sont stérilisés dès l’âge de trois mois avant d’être adoptés ou vendus et leur taille ne s’en trouve pas affectée.

AVANTAGES DE LA STERILISATION


Elle évite le désagrément des périodes de chaleur donc des miaulements, des marquages, des bagarres, des accidents, des blessures et autres maladies comme la leucose
Elle aide à prévenir des maladies comme les tumeurs mammaires et infections utérines
Elle prolonge la vie du chat
Elle évite la prolifération des chatons non désirés et leur euthanasie


CAMPAGNE DE STERILISATION


Le problème des chats errants ne se résoud pas de lui-même et prend même de plus en plus d’ampleur. Plus on attend de résoudre le problème, plus il y aura de chats errants à stériliser et plus lourde sera la facture. Individuellement, personne ne peut faire face au problème des captures et des frais vétérinaire. Mais vous pouvez en tant que particulier, maire d’une commune ou membre d’une association, prendre l’initiative d’une campagne de stérilisation. Elle sera menée conjointement avec la commune, la population, une association et un vétérinaire.

Publié dans Stérilisation

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article